Petits essais en forme de notules

Malraux définit le lecteur par vocation comme celui qui jouit de «la faculté d'éprouver comme présents les chefs-d'oeuvre du passé»...



Je souscris à cette définition et m'attacherai à présenter ici quelques réflexions au fil de mes lectures qui suivent rarement l'actualité littéraire, pour le plaisir de partager découvertes ou, éventuellement, récriminations... . Quoique, la vie étant bien courte, il vaut mieux, dans la mesure du possible, écarter le désagréable lorsque cela, comme il arrive trop rarement, est en notre pouvoir et vouloir.






mardi 12 novembre 2013

Énigme nord-américaine?

Me revoici donc...

Pour faire bref, disons que l'année 2013 sera à marquer d'une pierre noire plutôt que blanche dans mon cas. Je n'épiloguerai pas : nous avons toutes notre lot d'épreuves...

Plus intéressant, une petite énigme qui réjouira certainement Nathanaëlle, mais, cette fois-ci, je me demande dans quelle mesure je n'épuiserai pas ses ressources de fin limier.

Car je crains que le phénomène ici évoqué soit plus nord-américain qu'européen... Nous verrons bien. Après tout, il y a chez vous des lectrices de romans américains et il y en a un qui m'est tout de suite venu à l'esprit en préparant mon énigme. Deux personnages principaux : un grand, plus ou moins intelligent, mais très sensible aux animaux, et un petit, plus malin...

Mais ma devinette repose surtout sur les images qui suivent : 






Excusez les pastilles de lumière : j'étais au Musée des Beaux-Arts dans l'une des expositions et je n'ai pu les éviter...

Ces quelques images sont associées à l'une des expositions présentement en cours et qui m'a réjouie vu mon grand amour du sujet dont j'ai d'ailleurs déjà parlé ici.

Vous en ai-je assez dit?  J'ajouterai un autre indice jeudi...

Amusez-vous bien ou pestez contre la revenante, à votre goût!

@ +

MJ


28 commentaires:

  1. Un rapport avec la BD et un certain gros fruit d'été ?
    Heureuse de te retrouver, Marie-Josée, 2013 n'a pas été une année terrible, pour nous non plus...
    Je pense bien à toi, amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais que j'ai appris le nom de ce fruit seulement dans la vingtaine en fréquentant des animaux libanais? Les Québécois ont plutôt tendance a utilisé le calque de l'anglais... C'est donc dire que je me demande pourquoi cette maison d'éditions spécialisée en BD a choisi ce nom...

      À tout bientôt pour la réponse...

      Supprimer
  2. J'ai d'abord pensé à "Des souris et des hommes", mais c'est juste le contraire, c'est le petit qui n'est pas très malin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, Ammartia... le petit, celui qui se nomme Georges, est vraiment le plus intelligent des deux...

      Supprimer
  3. Contente de te retrouver Marie-Josée.
    Je n'aurais certainement pas le temps de chercher ton énigme aujourd'hui et demain et Nath va se faire un plaisir de trouver.
    Comme ça à première vue, ça ressemble à la signalisation laisser pour prévenir d'éventuels danger ou d'éventuelles offres d'embauche.
    Peut-être du temps des colons dans les contrées nord-américaines.
    Ici maintenant ce sont les cambrioleurs qui laissent des signes devant les maisons pour que leurs complices aient des informations !
    Les temps changent.
    Gros bisous.
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois, Mireille, tu m'apprends quelque chose : je ne savais pas que c'était une façon de procéder des cambrioleurs...

      Nathanaëlle a séché, mais je donne bientôt les réponses...

      Supprimer
  4. Bonjour Marie-Josée
    je suis contente de ce retour...
    j'ai aussi pensé comme Amartia et comme Mireille... n'ayant pas d'autres idées j'attends la suite !
    belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, je suis bien contente d'avoir retrouvé un peu d'allant.

      à bientôt

      Supprimer
  5. Bien contente de te retrouver chère revenante!
    Bien d'accord aussi avec toi pour dire que 2013 n'a pas été une bonne année et m'a appoté plus de deuils que de grandes joies.
    Pour ton énigme, je ne sais pas. Mais ton dernier dessin m'a évoqué un tramway, alors "Un Tramway nommé Désir"?
    Bises de Grèce.

    RépondreSupprimer
  6. "Celle qui s'enfouit au creux des choses
    Celle qui affleure et se dissipe
    Celle qui germe à chaque escale
    Celle qui s'écarte à chaque question
    Celle qu'aucune parole ne bride
    Celle qui consume chaque abri
    Celle qui dérange les miroirs
    Celle qui n'a ni terme ni nom."
    L'énigme
    Andrée Chedid

    Contente de vous retrouver mais vraiment aucune idée aussi je m'en sors par une galipette!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois vous retrouver le passage d'Éliante dans Le Misanthrope, car il est construit de la même manière que votre citation...

      Supprimer
  7. Bonsoir Marie-Josée... Je trouve super l'idée de Amartia au sujet du roman de Steinbeck "Des souris et des hommes" et comme ces dessins me font penser à une BD, je me demande si l'auteur de "Paul au parc" ou "Paul dans le métro" n'est pas à l'origine de ces dessins...
    Pourquoi pas "Des souris et des hommes" revisité par Michel Rabagliati... ?
    Je viens de reprendre mes deux livres de Rabagliati pour voir si je reconnais la patte du dessinateur, mais il n'est pas facile de trouver une paternité à ces "hiéroglyphes" ;-)
    J'ai hâte d'en savoir davantage.
    Bonne soirée et bises amicales pour toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu brûles, comme on dit chez nous aux enfants qui jouent à la cachette et sont tout près de leur but! Il est effectivement question de Bande dessinée et de bande dessinée québécoise qui plus est, mais ce n'est pas Rabagliati.

      Une réponse très bientôt!

      Supprimer
  8. Coucou Marie-Josée !
    Contente de te lire sur ton blog ! Et quel retour ! lol Pas facile ton énigme...
    On pense à Lennie et George, des Souris et des Hommes, que j'avais vu dans le film de Gary Sinise, (désolée, pas lu le livre lol), mais ce qui me déroute est le "embarquer ici". C'est à propos d'un roman américain ? Pas canadien ?
    Je sais que tu aimes Loisel, mais rien à voir avec ces esquisses... Je reviendrai demain, là, je patauge lol
    Bisous Marie-Josée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis donc! Mon énigme était peut-être trop compliquée après tout! Si même toi tu patauges!

      Supprimer
  9. Ça y est ! J'ai trouvé !
    Ces dessins sont un courrier selon un code que seuls deux amoureux sauront lire. Il écrit donc :

    "Toi et moi nous fuirons les cercles d'amis, je te protégerai dans les quartiers dangereux et pour gagner un peu d 'argent je travaillerai comme deux. Ainsi nous embarquerons ici pour une destination dont nous ne parlerons pas sur le blog de Marie-Josée. Elle a des lecteurs..." Chuuuuuutttt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Proposition très intéressante, Oxygène, et originale!

      Supprimer
  10. C'est sûr que la première idée, c'est Steinbeck. Ces deux hommes pourraient bien être Lennie Small et George Milton tout correspond, c'est bien le grand Small qui n'est pas franchement malin, sauf ce fichu train à la fin, je ne vois vraiment pas à quoi il peut faire allusion. Et à vrai dire le quartier dangereux me semble aussi de trop !! Je vois qu'on a toutes eu la même idée, et qu'on bute toutes sur ce malheureux train !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, la pédagogue que je suis, malgré tout, doit battre sa coulpe : si personne ne trouve, c'est que la question est mal construite! J'ai perdu la main...

      Supprimer
  11. Cela fait un petit moment que je "calcule" et cherche, que j'épluche le net en posant des tas de questions à Mr Google, mais mis à part, cette expo des 15 ans des éditions de la Pastèque au Musée des Beaux-Arts de Montréal, je n'ai aucune piste sur ce train qui me fait "gamberger" lol. Je reste sur les souris et les hommes, et je vois que Michelaise au-dessus de mon message, dit la même chose. Je donne ma langue au chat, ainsi que tu l'avais prédit lol
    Bisous Marie-Josée et merci pour ce rébus-devinette ! C'est toujours hyper-agréable de cogiter lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es tout à fait dans la bonne direction, car ces «hiéroglyphes» se trouvent au bas de planches d'un dessinateur de cette exposition. C'est ce dont je vous parlerai dès que Mia sera rentrée chez son maître, car elle ne supporte pas trop mes longues stations à l'ordi. Honey non plus n'aimait pas beaucoup d'ailleurs...

      Bises

      Supprimer
  12. PS : Outre le train, le "quartier dangereux" me fait m'interroger également, car si je me souviens bien, c'est dans un ranch que Lennie et George ont des problèmes, non dans une ville...

    RépondreSupprimer
  13. Bon retour vers les copinautes du vieux continent, Marie Josée !!!
    Bon, je donne ma langue au chat !!! J'attends la solution !
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au début de la semaine prochaine, Martine!

      Supprimer
  14. Hello Marie-Josée !
    Tu nous proposes une énigme énigmatique qui tend à ressembler à un rébus à déchiffrer... mais je n'ai ni la combinaison, ni la clé pour ouvrir la boîte contenant la réponse. Suis très mauvaise à ce jeu-là. Néanmoins, j'admire la perspicacité légendaire des copinautes (Tilia, Oxy, Nath, Aloïs... ) qui ont toujours de bonnes idées à proposer !

    En espérant que l'année se terminera mieux qu'elle n'a commencé.

    Biseeeeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, Christine qui ne joue pas! Allez... la solution viendra bientôt!

      Supprimer
  15. Cela pourrait être Jean Paul Eid, à cause de "les tondeuses et des hommes" mais comme je n'ai pas lu la BD c'est vraiment une tentative genre coup d'épée dans l'eau, pour faire des bulles !!

    RépondreSupprimer

Vos commentaires et réflexions sont bienvenus en français, en anglais, en italien et en espagnol ;0)