Petits essais en forme de notules

Malraux définit le lecteur par vocation comme celui qui jouit de «la faculté d'éprouver comme présents les chefs-d'oeuvre du passé»...



Je souscris à cette définition et m'attacherai à présenter ici quelques réflexions au fil de mes lectures qui suivent rarement l'actualité littéraire, pour le plaisir de partager découvertes ou, éventuellement, récriminations... . Quoique, la vie étant bien courte, il vaut mieux, dans la mesure du possible, écarter le désagréable lorsque cela, comme il arrive trop rarement, est en notre pouvoir et vouloir.






vendredi 25 janvier 2013

Photo de la semaine (40) : froid infernal!

Oui, je sais : il s'agit là d'un oxymore, mais je vous assure que cette figure de style est on ne peut plus appropriée!

Jugez-en vous-mêmes :


La glace et le frimas que vous voyez sont à l'INTÉRIEUR de la fenêtre...

Ce n'est pas que ma maison soit vieille et décrépite! Pensez donc : elle a le même âge que moi! Le froid extrême que nous avons connu cette semaine -dépassant les -30 quelques nuits d'affilée et rarement les -20 le jour depuis mercredi- a produit ce résultat.

Or, cette petite fenêtre est très exactement à la hauteur de ma tête lorsque je vous écris.



Vous me pardonnerez donc  de vous avoir fait un peu languir pour mon second billet sur l'impressionnisme, histoire de ne pas attraper une névralgie malvenue, le port intérieur de la tuque ne me convenant guère. Déjà que le grand chien a mis mes doigts en péril en réclamant, malgré la Sibérie au-dehors, sa promenade avec le résultat que je suis rentrée, à quelques reprises, avec cette reviviscence  d'une expérience enfantine oubliée : lorsqu'on patinait un bon moment sur la patinoire extérieure entretenue par mon père dans le jardin, il arrivait que l'on ait les pieds gelés en rentrant, sensation que l'on avait écartée pendant le jeu, pris par les buts à compter au hockey! Il fallait alors retirer patins et chaussettes et, pour diminuer l'impression d'avoir les pieds transpercés par mille et une petites aiguilles les plonger dans l'eau froide. 

La température ayant commencé à remonter lentement, j'espère pouvoir sortir un peu de ce «narcissisme domestique» dont j'ai abusé en ce début d'année 2013, mais c'est à mon corps défendant, vous le comprendrez, car, j'ai bien eu envie de vous montrer la rivière fumante au petit matin, mais, je ne savais pas qui, de mon doigt ou du déclencheur de l'appareil photo, aurait gelé en premier, et comme je suis finalement plus littéraire que scientifique, je me suis dit que je laisserais cette expérience à d'autres...



45 commentaires:

  1. De quoi te plains-tu, tu connais le prix d'une machine à glaçons?
    Tu as une fenêtre "on the rocks" gratuite!
    Sans rire, pour moi c'est l'enfer. Et quand je pense que beaucoup de français veulent aller vivre au Québec!
    Bon courage Marie-Josée.
    Gros bisous réchauffants du sud.
    Caresses à Honey.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que je passe mon temps à me plaindre : les copies, le froid, le musée qui interdit les photos! Ce doit être mon atavisme français...champenois pour être exacte ;0)

      Cette période de froid est exceptionnelle à cause de la longueur. Nous avons toujours quelques journées de froid, tout particulièrement en janvier, mais là, c'est une semaine ferme avec des pointes à -40 la nuit un peu plus au nord. Par jojo!

      Bon dimanche à toi

      Supprimer
  2. Moins trente ! je compatis sincèrement.
    Néanmoins, permettez-moi une petite question : n'y a-t-il aucune possibilité d'installer votre ordinateur ailleurs dans votre maison, plutôt qu'à côté de cette fenêtre réfrigérante ?
    Le givre à l'intérieur de la fenêtre, j'ai connu une telle chose à Avignon, durant un hiver particulièrement glacial dans les années cinquante. Mais pas une couche aussi monstrueuse !!
    Pour revenir à vos photos, j'ai flashé sur l'image appuyée contre le montant de votre bureau. J'aime beaucoup l'inspiration de ce peintre japonnais. Une maison reposant sur des livres, tout un programme ! Celle-ci aussi me plait beaucoup.
    En vous souhaitant une remontée rapide du thermomètre, vue l'heure tardive, je m'en vais dormir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous connaissez des bribes de mon histoire familiale et de l'histoire de cette maison qui y est intimement liée. Toutes les prises électriques ne sont pas munies du petit fil de cuivre qui permet ce que l'on appelle ici une «mise à la terre». Je ne sais pas exactement ce que c'est, mais cela est nécessaire pour éviter les surcharges ou les problèmes occasionnés par les variations de courant. Seules deux prises sont ainsi aménagées dans la maison : une pour la télé et une autre pour l'ordi.

      Nous avons en commun un sens de l'observation aiguisé! Oui, cette illustration de Katsuhisa est pour moi tout un programme : peu importe le lieu où j'habite, il est généralement organisé autour de la bibliothèque, principal point d'ancrage...

      Quant au thermomètre : 6 degrés pour mardi!!!! C'est la folie furieuse...

      Bon dimanche

      Supprimer
  3. Je ne suis pas sûr que le rayon de soleil que je t'envoie soit très efficace mais le cœur y est.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup François! Il y a quelqu'un qui t'a entendu, car la température est remontée aujourd'hui : -10! Tout à fait supportable ;0)

      Supprimer
  4. Je vous imagine avec votre bonnet à pompon à l'intérieur.
    Grâce au froid j'ai pu faire connaissance avec "l'envers du décor"que je ne vois pas lors de nos conversations grâce à Skype.
    Je vous plains bien même si le froid ne me dérange pas trop mais là,-20°....
    Question que vous pouvez juger idiote,vous êtes tout de même allée travailler?Car ici avec de telles températures tout s'arrête ou presque!
    Bon courage et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Riez de moi!!!

      Lorsque nous conversons sur Skype, j'utilise plutôt l'ordinateur portable. Celui-ci me sert pour les travaux de rédaction, car j'y emmagasine mes photos étant donné que la capacité de stockage est bien plus grande et qu'il y a aussi un disque dur externe branché en permanence.

      Oui, je suis allée travailler en pestant, mais tout de même! Mes élèves ayant 18 ans, on les considère comme des adultes responsables -personnellement, j'ai souvent des doutes, mais bon...- capables de se déplacer par grand froid. Seules les tempêtes paralysant le système routier amènent à la fermeture des Cégeps. La seule chose qui a été annulée cette semaine, ce sont les cours de ski, car, dans les Laurentides, il faisait encore plus froid!

      Bon dimanche chez vous

      Supprimer
  5. Je compatis sincèrement, Marie-Josée, en imaginant le froid qui sévit dans votre région. Je vous souhaite le retour prompt du soleil.
    L'enfer est censé brûler, mais un froid intense brûle autant que le feu, n'est-il pas vrai?
    Je remarque les trois adorables petites chouettes dont la photo est affichée dans votre bureau : j'espère que leur symbole de sagesse vous permettra de supporter tant bien que mal la froidure de l'hiver, en attendant le redoux bienvenu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les trois chouettes, le dieu égyptien Thot de l' écriture et plusieurs de mes chiens me tiennent compagnie.

      Pour vous dire la vérité, c'est moins la sagesse que le lait chaud accompagné de cannelle qui me permet de supporter la froidure.

      Angoulême ouvre bientôt... y ferez-vous un saut cette année?

      Bon dimanche à vous

      Supprimer
  6. Pourquoi je ne crains pas l'Enfer??? Parce qu'il y fait chaud!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y avait un slogan ici qui disait : «La modération a bien meilleur goût». J'aime la chaleur, mais pas excessive. La température romaine actuelle serait parfaite...

      Supprimer
  7. effectivement - 30° je n'ose imaginer, avec du soleil j'espère ! et le chien je suppose qu'il faut lui mettre de la graisse sur les coussinets quand il fait si froid ?
    le froid brûle autant que le feu ...infernal donc.
    Bonne journée et que le thermomètre remonte un peu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela a commencé à remonter, Josette : seulement -10 aujourd'hui! Il était temps, car cela finissait par devenir agaçant de se claquemurer toute la sainte journée!

      Bonne semaine chez vous

      Supprimer
  8. je sais que vous êtes habitués et sans doute équipés pour vous protéger des rigueurs de l'hiver. Mais je n'arrive pas à imaginer ces températures qui durent. La glace entre les deux vitres et même à l'intérieur ! brrrr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le froid de cette semaine a été exceptionnel par la durée de la période pendant laquelle il a sévi. Nous avons beau prévoir ces températures, on finit par atteindre la limite des matériaux!!!

      Supprimer
  9. Oh, je ne t'envie pas ! J'espère pour toi que ça ne va pas durer. Couvre-toi bien et reste le plus possible au chaud !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... c'est ce que nous avons fait, mais tout de même. Je ne suis pas mécontente de voir le bout du tunnel!

      Supprimer
  10. tu as la photo au mur de ...la mer , l'enfant et le chien pour te consoler du fluide glacial..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup cette photo, moins pour la mère que pour le complicité entre le chien et l'enfant qui se sent rassuré à cause de la présence de son ami...Les autres photos présentent mes chiens qui ne sont plus, mais sont encore bien présents dans mon souvenir!

      Supprimer
  11. Reste au chaud Marie-Josée, les photos ce sera pour plus tard ! Tu as gardé le sens de l'humour quant à ce froid infernal et tant mieux. Je n'ose pas m'imaginer par une température pareille. Le coin ordinateur, malgré le froid, est d'un abord très chaleureux :-) Je t'envoie mon amitié chaleureuse qui va faire remonter le thermomètre :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Fifi! C'est vrai qu'aujourd'hui, il fait moins froid tout à coup! Le coin ordi est attenant à mon vrai bureau. C'est en réalité une toute petite pièce attenante à la chambre des maîtres que j'ai transformée en bureau lorsque j'ai repris la maison après le décès de mes parents. J'aime bien me sentir «entouré» quand j'écris...

      Supprimer
  12. Je rêve de découvrir le Canada, le Québec, mais je vais choisir une autre saison! Avoir entre -20 et -30, cela nous paraît inhumain.Comme le dit Aloïs fort justement, ici tout serait arrêté depuis longtemps avec de pareilles températures. Ou nous nous serions adaptés!
    Ne reste pas près de la fenêtre tout de même...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me préviendras lorsque tu débarqueras, mais choisis de préférence l'automne qui est splendide ici et ni trop froid, ni trop chaud!

      On s'adapte à certaines choses, mais le corps humain n'est pas fait pour le -20! Les vêtements ont beau être très chauds, les porteurs de lunettes comme moi ne peuvent pas se couvrir la figure d'un foulard, car l'haleine plus chaude crée de la buée dans les lunettes!

      La semaine qui vient sera plus humaine!

      Supprimer
  13. Et bien, on pourra dire que cet hiver ressemble à un hiver, en tout cas chez toi ! J'espère que ton chauffage est efficace et que ta maison est bien isolée. Tu te chauffe à quoi ? Au bois, à l'électricité ? au fuel ? Au feu de cheminée ?
    Bon, tant que tes doigts ne sont pas trop gelés, tu devrais encore pouvoir nous envoyer des petits mots.
    On pense à toi, oh, Marie-Josée, la Reine du Nord !

    Biseeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reine du Nord! C'est gentil, mais c'est un titre de noblesse dont je me passerais volontiers.

      Puisque tu me poses des questions techniques, je te répondrai que j'ai un chauffage bi-énergie, mazout/électricité. Lorsque la température descend en-deçà de -12, c'est le mazout qui prend le relais. Cela permet d'éviter une trop grande demande pour Hydro-Québec qui arrive à suffire, mais avec difficulté. On nous a demandés, à quelques reprises, cette semaine, de ne pas utiliser les sécheuses ou les laveuses en période de pointe le matin et le soir et de raccourcir la longueur des douches...Le bi-énergie est financièrement avantageux, car le tarif de l'électricité est beaucoup plus élevé en période de grand froid, mais il est plus bas le reste du temps.

      Tu sais tout!!!

      Supprimer
  14. Brrrrrr... Ta photo et ton article me donnent la chair de poule... Honey devrait avoir la gentillesse de comprendre que tu ne possèdes pas la même fourrure qu'elle... ;-)
    Quant aux doigts gelés, quand je te lis je me rappelle cette douleur que j'ai ressentie l'an dernier après avoir photgraphié les alentours gelés du lac Léman et il ne faisait que -9° (avec un ressenti plus froid encore il est vrai...)
    En tout cas, je frissonne en imaginant ces - 30°...
    Bon courage en attendant le redoux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honey Comb est devenue un peu dure de la feuille avec ses presque 88 ans. Mes explications ne sont donc pas très bien reçues! Au demeurant, ce n'est pas tant la promenade qui est un problème comme le fait de devoir retirer les gants pour ne pas laisser de petits souvenirs derrière nous si tu vois ce que je veux dire...La peau nue exposée à des températures de -25 gèle très vite. Impossible alors de me réchauffer même en remettant la paire de gants et les mitaines que je superpose...

      Bonne semaine chez toi!

      Supprimer
  15. Il m'arrive parfois de supprimer des commentaires par mégarde lorsque je publie à partir de mon iPod, car les boutons sont très petits et rapprochés.

    Cette fois-ci, c'est tomber sur Gine. J'espère qu'elle ne m'en voudra pas... Voici ce qu'elle disait : J'en grelotte... Déjà, avec -10°C, j'ai l'impression que mes doigts vont tomber et je ne te parle pas des oreilles... Reste bien au chaud, tant pis pour le chien!

    Je ne peux pas dire : tant pis pour le chien, Gine. Je ne suis tout simplement pas capable. On est responsable pour toujours de ce que l'on a apprivoisé disait l,autre et je souscris...

    RépondreSupprimer
  16. J'aime bien ton "narcissisme domestique", un concept que je vais utiliser, désormais !
    Quant aux températures, je les avais vues sur la météo de Montréal qui figure sur le bureau de mon ordi.
    J'ai essayé de m'imaginer quelle impression cela pouvait faire (-30° et ressenti -38° !), j'ai connu un -23°, quand j'étais jeune, que je ne suis pas près d'oublier...
    Je t'embrasse, Marie-Josée, très bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si nous donnons toutes le même contenu à mon nouveau concept !?!?! Je l'ai, pour ma part, associé au fait que je vous montre des pans de maison sous forme de nature morte, car il m'est plutôt difficile de photographier en extérieur ces temps-ci...

      Je dois te dire aussi, pour être bien franche, que j'immortalise, ce faisant, des décors qui vont disparaître à moyen terme lorsque je serai dans l'obligation de quitter cette maison qui sera alors détruite...

      J'essaie d'apprivoiser l'idée, mais ce n'est pas tout à fait évident.

      Bonne semaine à toi!

      Supprimer
  17. Coucou Marie-Josée !
    Holalala ! C'est terrible un froid pareil ! non, ce n'est pas un "narcissisme domestique" que d'affronter et vivre ce froid ! Chez nous le redoux est annoncé pour demain, je te souhaite sincèrement la même chose.
    La jolie Honey n'allait pas laisser sa promenade de coté, ben tiens! On a besoin de se dégourdir les papattes en toute saison !
    La rivière fumante doit être magnifique à voir, mais ne vas pas predre froid à une heure indue lol
    Prend soin de toi, et de Honey,
    Bisous et belle fin de dimanche d'Hiver
    Nath.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon. Je vois vers qui ta compassion est dirigée en priorité, Nathanaëlle!!!

      Sois heureuse, car, aujourd'hui, la température étant seulement de -12, nous avons fait une longue promenade et Honey dort comme une bienheureuse dans la pièce attenante à mon petit cagibi.

      Bonne semaine à toi et grosses bises de notre part à toutes les deux!

      Supprimer
  18. Mon Dieu, mais comment supporte-t-on des températures pareilles ??? Je vois que ton "narcissisme domestique" fait florès et que nous allons toutes en user voire en abuser)
    J'ai bien ri à ton manque de goût pour les "expériences" dont tu serait le cobaye !! Bon courage pour le dégel...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On enfonce la tête dans les épaules et on attend que ça passe!!!

      Oui... j'ai songé deux jours d'affilée à sortir avec l'appareil photo, mais, au bout du compte, je me suis dégonflée et je crains pour la belle mécanique de mon Nikon plus encore que pour mes doigts à vrai dire...

      Je me garde un petit moment pour lire tes trois billets sur l'abstraction en rafale. Tu sais que ce n'est pas ma tasse de thé, mais, comme tu le dis, il faut quand même aller voir!

      Bonne semaine chez toi. Ici, pile de copies, puis deux semaines de pause avant le début de la vraie session d'hiver!

      Supprimer
  19. Encore plus sérieux pour toi.
    - 30 º, je ne pensais pas que vous aviez des températures si basses.
    Je te souhaite un printemps précoce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Alba : il fait parfois bien froid dans mon pays!!!

      Merci pour le printemps, mais, j'ai des doutes!!!

      Supprimer
  20. Rien que de lire tes mots et regarder ta photo, j'ai froid dans le dos!!!
    Bon je vais aller préparer mon thé !!!
    Très bonne semaine à toi et bon courage !
    Le printemps n'a jamais été aussi près !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, Martine, le printemps arrive peut-être tôt dans ta région, mais, au Québec, février et mars sont deux mois pendant lesquels de fort belles tempêtes peuvent complètement nous ensevelir alors que nous sommes à moitié morts de froid à cause des mois précédents!!!

      Merci quand même...

      Supprimer
  21. Et bien, c'est impressionnant ! Bon courage.

    RépondreSupprimer
  22. Je vais moins souvent à Angoulême que par le passé. Le festival de la BD est destiné en priorité aux professionnels ; le reste comporte des expositions intéressantes, certes, mais qu'il vaut mieux voir hors de la cohue des visiteurs. J'attendrai donc encore un peu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de voir le palmarès de cette année!

      Supprimer
  23. oui c'est vrai qu'entre le Québec et la bretagne il y a un lien très fort mais les expat bretons parfois ne peuvent supporter l'hiver car ici dans quelques temps on verra les mimosas!
    mais j'aime beaucoup ton pays que je n'ai visité que l'été . allez je t'adopte et t'envoie des bises de Bretagne.
    marguerite-marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup la Bretagne continentale de même que la Grande-Bretagne. Le climat tempéré par la présence de l'océan me convient mieux que les extrêmes que nous avons ici.

      Il faudrait que tu reviennes en automne; c'est vraiment la saison privilégiée pour découvrir le Québec...

      Bises qui se réchaufferont un peu demain

      Supprimer

Vos commentaires et réflexions sont bienvenus en français, en anglais, en italien et en espagnol ;0)